Appel – Colloque interuniversitaire « Femmes de lettres : Nouvelles perspectives en littérature, théâtre et cinéma au féminin »

Appel de communication
Université Laval

Colloque interuniversitaire « Femmes de lettres : Nouvelles perspectives en littérature, théâtre et cinéma au féminin »

Dans le cadre des activités du CRILCQ
Maison de la littérature, Québec
Jeudi 4 et vendredi 5 octobre 2018

Pour sa première édition, le colloque Femmes de lettres : Nouvelles perspectives en littérature, théâtre et cinéma au féminin se veut une plateforme inédite permettant la diffusion, le partage et l’essor de la recherche sur des corpus féminins. Par « femme », on entend toute personne s’identifiant comme femme, et ce, tout en respectant la pluralité des définitions de cette catégorie, dans un souci d’ouverture à la diversité des actrices de ce milieu. Parce qu’il entretient la vision du Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval, auquel il est affilié, ce colloque est ouvert tant aux recherches en études littéraires qu’à celles en arts de la scène et de l’écran. Le terme « littérature » se veut donc très large.

Les nouvelles perspectives, qui constituent le thème de cette édition, sont nombreuses. Dans un sens général et contemporain, on pourrait penser à la montée en importance de l’étude de corpus féminins en contexte universitaire ces dernières années. Il serait aussi difficile de ne pas évoquer la multiplication de projets théoriques, artistiques et médiatiques réalisés par des femmes dans les milieux littéraire, théâtral et cinématographique. Ces projets sont souvent motivés par des initiatives féministes et s’affilient, entre autres, à des groupes de recherche ou à des collectifs artistiques, contribuant à l’effervescence que l’on remarque aujourd’hui. Ce foisonnement n’est pas sans rappeler la croissance progressive de la production artistique des femmes lors de la seconde moitié du XXe siècle, accroissement porté par la deuxième vague du féminisme, notamment. Ainsi, ce colloque considèrera avec autant d’attention le passé, le présent et l’avenir de la production littéraire et artistique des femmes et de la recherche qui lui est consacrée.

Soulignons que ces nouvelles perspectives démontrent une pluralité des approches méthodologiques, et que l’objectif du colloque est de témoigner de cette multitude, en diffusant la recherche actuelle sur des corpus féminins et l’art produit par les femmes. Cet événement appelle donc à l’exploration des possibles, ce qui inclut des communications sur des auteures reconnues ou méconnues, puisque c’est surtout le caractère inédit de l’analyse proposée qui importe. 

Les communications pourront porter, par exemple, sur : 

  • les littératures des femmes de toutes origines et de toutes langues ;
  • la bande dessinée au féminin ;
  • les perspectives et tendances actuelles de la recherche en littérature des femmes ;
  • le théâtre, le cinéma et la télévision des femmes ;
  • les obstacles méthodologiques dans l’étude de corpus féminins méconnus ;
  • la création par les femmes et sa diffusion,

ou tout autre sujet qui implique un lien entre femmes et littérature.

Pour participer

Étant donné l’esprit d’ouverture de ce colloque et notre volonté de créer des rencontres entre chercheur·se·s, étudiant·e·s et créateur·trice·s, les performances artistiques (lecture, extrait théâtral, projection de court-métrage, etc.) sont acceptées au même titre que les communications scientifiques. Nous acceptons des propositions de la part d’étudiant·e·s des 2e et 3e cycles, de stagiaires postdoctoraux, d’enseignant·e·s de tous niveaux scolaires, d’actant·e·s du milieu culturel et d’artistes. Les propositions seront soumises à un comité d’évaluation scientifique composé des membres organisateurs ainsi que de trois professeur·e·s.

Les communications devront être en français et respecter une durée de 20 minutes maximum. Elles seront suivies d’une période de questions d’environ 10 minutes. Les propositions de communication doivent se limiter à 300 mots et être accompagnées d’une brève notice biographique comprenant vos coordonnées (adresse courriel, numéro de téléphone), le titre de la présentation, votre université d’attache et votre domaine de recherche. Les deux textes doivent être envoyés dans des documents distincts, en format .doc ou .docx.

Les performances devront respecter une durée de 20 minutes maximum. Les propositions de performance doivent se limiter à 300 mots, comporter une estimation du temps de la prestation, et être accompagnées d’une brève notice biographique comprenant vos coordonnées (adresse courriel, numéro de téléphone). Des photos ou des extraits vidéo ou audio pouvant aider à l’évaluation du dossier sont également les bienvenus. Les deux textes doivent être envoyés dans des documents distincts, en format .doc ou .docx.

Le dossier complet doit être soumis avant le 15 juin 2018 à l’adresse suivante : femmesdelettres@gmail.com.

Comité d’organisation

Émilie Bellavance-Nadeau (Université du Québec à Montréal)

Juliette Bernatchez (Université Laval)

Guillaume Fiset (Université Laval)

Elisa Gaudreau (Université Laval)

Pierre-Luc Langevin (Université Laval)

Leïka Morin (Université Laval)

 

 

Publié le 8 mars 2018 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex