Appel de textes – Revue L'Écouteur

Appel de textes
Université du Québec à Montréal

 

​Dossier thématique: Musique au cinéma : médiation et discours

 

La musique au cinéma permet de tracer la structure du récit. Elle établit un lien temporel entre les différents éléments visuels. Elle possède un pouvoir sur les spectateurs, en ce sens qu’elle oriente leur compréhension du film et leur réaction émotive. Ainsi, la musique peut non seulement mettre en contexte des actions, elle peut également accompagner la perception des spectateurs. Elle évoque des souvenirs des situations, des idées et tient également lieu de commentaire. Lorsqu’elle complète les dialogues, bouchant d’une certaine façon les «trous» occasionnés par l’absence de paroles, elle maintient la «continuité de la présence humaine, de la subjectivité» (Michel Chion). La musique au cinéma s’inscrit donc comme médiatrice d’éléments culturels et identitaires intra ou extra diégétique et permet d’ancrer l’œuvre cinématographique dans un continuum de courants sociaux. Elle transcende le film pour établir sa propre couleur, ses référents et, du même coup, sublime l’œuvre pour en faire un spectacle complet.


L’étude des différents genres musicaux ainsi que des grands courants de composition permet de comprendre comment a évolué la présence de la musique au cinéma. Les musiques préexistantes et les compositions originales ont des fonctions particulières qui participent à la compréhension du film. Ainsi, la façon dont la musique se lie au discours et aux processus de médiation d’une œuvre filmique mérite notre attention.


Les recherches actuelles sur la musique au cinéma proposent des approches décloisonnées et libres des contraintes liées à des champs d’études déterminés (Rick Altman, Michel Chion, Phil Powrie, François Ribac, Jean-Pierre Sirois-Trahan). Tant la littérature, la musicologie, la sociologie que les études cinématographiques offrent un point de vue pertinent sur la présence de la musique au cinéma. Nous invitons les auteur.es de tous horizons disciplinaires à participer à ce numéro placé sous la direction de Daphnée Boisvert (doctorante en communication à l’UQAM et chargée de cours à l’École des médias).


Plusieurs thématiques pourront être abordées (à titre d’exemple) :

  • Relations entre la musique et le discours au cinéma
  • Musique au cinéma comme élément de médiation
  • Musique et structure narrative du film
  • Articulation entre musique diégétique et extra diégétique
  • Nouvelles approches en musique de film

 

Les contributions, de 800 à 4000 mots, rédigés en français ou en anglais, peuvent prendre la forme de :

  • Critiques de films ou de musiques de film selon une perspective musicologique ou sociologique;
  • Critiques d’ouvrage et comptes rendus portant sur la musique au cinéma;
  • Portraits de compositeurs ou de compositrices, de musiciennes ou musiciens œuvrant dans le domaine du cinéma (articles ou entrevues);
  • Présentations d’œuvres musicales utilisées dans le contexte cinématographique;
  • Textes analytiques sur des phénomènes musicaux cinématographiques contemporains ou historiques, dans une perspective littéraire, cinématographique et/ou sociologique;
  • Textes libres ou essais, en lien avec le dossier thématique.

Veuillez nous faire parvenir vos textes à info.lecouteur@gmail.com avant 15 août 2018
Merci de consulter le protocole de rédaction.

 

Article hors-thématique
L'Écouteur reçoit vos propositions de texte en tout temps.  

Nous attendons avec hâte vos propositions  de critiques d'albums, de livres, de films ou d'autres documents de votre choix, dont le sujet est musical.Pour soumettre un texte, veuillez vous référer à la page Protocole de rédaction puis envoyez-le à info.lecouteur@gmail.com


Tous les textes seront soumis à l'évaluation du comité de lecture et la réponse (accepté, refusé, avec ou sans modification) sera communiquée aux auteurs et auteurs un à deux mois après leur réception.

Publié le 30 mai 2018 par Marie-Ève Fafard

isle-planoconvex