Appel de textes – Revue Moebius

Communauté
Appel de textes

Texte Numéro 160, déposer ma langue sur un crochet, crier enfin : « Je suis rentrée à la maison! »

Numéro dirigé par Jean-Michel Théroux et Karianne Trudeau Beaunoyer                            

Le crochet c’est naturel pour le manteau, ça lui va. Tandis que la langue… Encore faut-il pouvoir séparer son muscle le plus puissant du corps, la couper cette langue bien pendue, muer le secret des portes closes en parure. À quelle nudité, pure ou honteuse, nous oblige le silence? Une fois la bouche dépouillée (caisse de résonance, mais vide) resterait la maison. On habite son palais en princesse, ou la gorge creuse de l’aliénation domestique? Peut-on entendre, par la gorge, autre chose que sa propre voix? Quelqu’un l’a quittée (la maison, la gorge, la voix), s’en est allé, affamé d’autres vies que la sienne, de forêts inconnues, de galeries souterraines peuplées de fantasmes. Les contours nets des meubles, ceux qu’on apprend par cœur, auront peut-être bougé en son absence.

Quand Ulysse revient, rentre enfin, l’histoire est finie. Il n’y a plus rien à dire sinon écrire.

La citation-thème est tirée du Manuel de poétique à l’intention des jeunes filles, de Carole David 

Cliquez ici pour l’appel de textes complet. 

Publié le 30 mai 2018 par Audrey-Ann Gascon

isle-planoconvex