Colloque Penser l’humour, organisé par Jean-Marc Larrue

Étudiants
Colloque
Université de Montréal

Selon les statistiques fournies par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et l’Observatoire de la culture et des communications du Québec en 2017, aucun autre « art de la scène » – chanson, cirque, comédie musicale, danse, magie, théâtre – n’attire autant de spectateurs que le spectacle d’humour (plus de 1 5000 000 d’entrées payantes1). En dépit de ce succès et de la forte présence des humoristes dans la sphère publique et dans les médias (journaux et périodiques, radio, télévision, cinéma et internet), le spectacle d’humour reste assez peu étudié, dans sa nature comme dans sa conjoncture, et cela est particulièrement vrai dans le champ des études artistiques et littéraires.

Le colloque Penser l’humour vise précisément à nourrir la réflexion sur le sujet, en le débarrassant de certains préjugés tenaces. Préparées dans le cadre du séminaire « Théâtre québécois », les 15 communications prévues au programme du colloque font une large place au stand-up mais relèvent aussi d’autres manifestations de l’humour qui en révèlent la vaste et riche constellation.

Avec Élise Achille-Sautrelle, Nicolas Brayant, Charlotte Gagné-Dumais, Nicolas Jeanneau, Rachel LaRoche, Jessica Lupien, Joannie Malo, Rémi Marcoux, Julie-Michèle Morin, Alexis Renaud, Sofia Rezig, Catherine Roberge, Justine Robidas, Guillaume Sauvageau, Bérengère Vachonfrance.

Le colloque aura lieu les 24 et 25 avril, de 9 h à 17 h, au CRILCQ de l’Université de Montréal.

 

Note de bas de page

1. Claude Fortier, « La fréquentation des arts de la scène au Québec », Optique culture, no 61, octobre 2018, p. 6.

Publié le 18 avril 2019 par Caroline Villemure

isle-planoconvex