Conférences de Frédéric Brisson et d'Antoine Tanguay, « L'édition et le défi numérique »

Conférence
Université Laval

Crédit photo : Mathias Pastwa

Dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « Médiations numériques de la culture (Québec et Amérique francophone »,  René Audet (directeur du CRILCQ – U. Laval) reçoit Frédéric Brisson et Antoine Tanguay.

Les conférences auront lieu le jeudi 22 septembre 2016, de 13 h 00 à 16 h 00, au local 3645-Z du Pavillon Louis-Jacques-Casault.

Webdiffusion en direct.


Frédéric Brisson, Directeur, Regroupement des éditeurs canadiens-français, traitera de « La littérature franco-canadienne en contexte numérique : défis et opportunités ».

Descriptif

L'univers numérique recèle des opportunités exceptionnelles pour rejoindre les lecteurs francophones sur l'ensemble du territoire canadien. Il permet notamment de surmonter les obstacles liés à la distance et à la rareté des librairies de langue française dans plusieurs provinces. Inversement, les voies numériques sont elles-mêmes jalonnées d'obstacles : diversité des supports, accès inégal dans les régions rurales, difficultés à faire ressortir le contenu canadien sur les plateformes des géants américains. Quels sont les meilleurs chemins à travers ce territoire virtuel ?

Notice biographique

Frédéric Brisson détient un doctorat en études françaises de l'Université de Sherbrooke.  Durant sept ans, il a été responsable du programme de 2e cycle en édition dispensé au campus de Longueuil de l'UdeS. Depuis 2015, il est directeur général du Regroupement des éditeurs canadiens-français (RECF).


Antoine Tanguay, Directeur, Éditions Alto, abordera « Le visage numérique des Éditions Alto ».

Résumé

Apparue en même temps que plusieurs maisons d’édition  autour des années 2000, Alto a du rapidement se forger une personnalité, une voix. Mais constatant rapidement l'étiolement des espace médiatiques consacrés aux livres et un désintérêt grimpant envers la lecture, secouées dans un marché en zone de turbulence, elle n’ont eu d’autre choix que de se tourner vers les réseaux sociaux pour entretenir l’intérêt des lecteurs. Après avoir trouvé sa voix, Alto devait se dénicher un visage. Quel ton employer ? Quel réseau fréquenter à l’ère de la curation web, des Book Tubeurs et de Goodreads ? En décidant d’entrer en dialogue avec ses lecteurs en adoptant une stratégie qui allie intégrant innovation, expérimentation mais aussi souplesse et réactivité, Alto aborde une nouvelle façon de faire la promotion de son catalogue en appliquant des stratégies placées sous le signe de la mouvance, de la curiosité et de la versatilité.

Publié le 20 septembre 2016 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex