Conférences de Mathieu Rocheleau et Vincent Larivière, « Politiques »

Université Laval
Conférence

Dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « Médiations numériques de la culture (Québec et Amérique francophone »,  René Audet (directeur du CRILCQ – U. Laval) reçoit Mathieu Rocheleau et Vincent Larivière.

Les conférences auront lieu le jeudi 27 octobre 2016, de 13 h 00 à 16 h 00, au local 3645-Z du Pavillon Louis-Jacques-Casault.

Exceptionnellement, cette conférence ne sera pas webdiffusée.


Mathieu Rocheleau traitera des « Enjeux et limites du Plan culturel numérique du Québec »

DESCRIPTIF

La première phase du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ) a été lancée le 29 septembre 2014 par le ministère de la Culture et des Communications. La deuxième phase, qui devrait être connue sous peu, comportera un lot important de nouvelles mesures à réaliser à compter de l’année 2016-2017. La conférence présentera les actions mises en place dans le cadre du PCNQ et abordera les importants enjeux liant le numérique et la culture qui sont notamment ressortis du processus de consultation réalisé par le Ministère dans le cadre des travaux de renouvellement de la Politique culturelle.


Vincent Larivière abordera « La diffusion des connaissances en français à l'ère du numérique »

DESCRIPTIF

Il y a plus de 350 ans, les premières revues savantes voyaient le jour; diffusant à travers l’Europe, et dans de multiples langues, les nouvelles connaissances produites. Toutefois, après la seconde guerre mondiale, en encore plus depuis la fin du bloc soviétique, l’usage de l’anglais dans la diffusion des connaissances s’est massifié; réduisant d’autant la place des autres langues. Basé sur des données historiques et contemporaines, cette présentation discutera des transformations passées et présentes de la diffusion des connaissances, en mettant l’emphase sur l’usage du français, tant en sciences qu’en sciences sociales et humaines, et discutera des effets attribuables à l’ère numérique. 

notice

Vincent Larivière est professeur agrégé à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal, où il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante. Il est également directeur scientifique de la plateforme Érudit et directeur scientifique adjoint de l’Observatoire des sciences et des technologies.

Publié le 12 octobre 2016 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex