Conférences de Simon Dumas et de Catherine Charlebois, « Capturer la parole »

Université Laval
Conférence

Crédit photo : Mathias Pastwa

Dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « Médiations numériques de la culture (Québec et Amérique francophone »,  René Audet (directeur du CRILCQ – U. Laval) reçoit Simon Dumas et Catherine Charlebois. Les conférences auront lieu le jeudi 24 novembre 2016, de 13 h à 16 h, au local 3645-Z du pavillon Louis-Jacques-Casault.

Webdiffusion en direct.


Simon Dumas abordera les « Vocalités vivantes, un parcours cinématographique et poétique pancanadien » 

Résumé

Entre poésie et documentaire, Vocalités vivantes est d’abord et avant tout un projet axé sur la rencontre : entre des modes d’expressions de la langue française, entre des cultures, des communautés, des personnes. Territoire multiforme d’appropriation de la langue et de la poésie, il permet à diverses communautés et artistes de cocréer, au cours de l’année 2017, une série de performances polyphoniques, lesquelles déboucheront sur un spectacle final nourri de la diversité des langues françaises au Canada. Le projet s’accompagne d’un important volet web et de la création d’un film qui pérennise la démarche. Plus précisément, Vocalités vivantes est un rallye vidéo se situant entre poésie et documentaire.

notice

Simon Dumas assure la direction artistique de Rhizome, organisme voué à la recherche et à la création en matière d’expression littéraire hors du livre, qu’il a cofondé alors qu’il complétait des études en littérature à l’Université Laval en 2000. Il a présenté des spectacles interdisciplinaires de poésie dans des festivals d’arts numériques, co-écrit le texte, co-signé la mise en scène et conçu le dispositif vidéo interactif de la scénographie. Il a également mené des projets personnels  et publié cinq titres de poésie. Il a bénéficié d’une résidence d’écriture à Mexico et à Paris.


Catherine Charlebois traitera des « Documentaires et dialogues citoyens : des “artefacts” au cœur de l’exposition muséale. L’expérience du Centre d’histoire de Montréal »

Résumé

Depuis 2001, le Centre d’histoire de Montréal (CHM) a choisi de mettre le témoignage au cœur de ses projets. Ce faisant, il a pu explorer le potentiel, les contraintes et les besoins associés à la collecte et à la mise en valeur de la source orale au musée et par le musée. Le CHM a depuis développé une expertise solide et avant-gardiste dans la médiation numérique de la source orale en exposition dans un musée d’histoire. Cette communication a pour objectifs de présenter les résultats et les conclusions tirées de son expertise terrain dans le domaine, de discuter de la pertinence d’expositions basées sur le dialogue et de s’interroger sur la muséalisation du témoignage.

notice

Catherine Charlebois est responsable des expositions et des collections au Centre d’histoire de Montréal à titre de muséologue. Elle a coordonnée de multiples projets d’exposition où l’histoire orale occupe une place prépondérante et novatrice. Ces projets l’ont entraînée à se spécialiser dans la mise en exposition des témoignages oraux dans les musées d’histoire. Coauteure de Quartiers disparus Red Light, Faubourg à m’lasse, Goose village (2014), récipiendaire du prix d’excellence en recherche de l’Association des musées canadiens, elle a œuvré au Musée McCord et au Museum Village (Monroe, NY). Graduée au baccalauréat spécialisé en histoire de l’Université de Montréal, elle détient une maîtrise en muséologie des musées d’histoire du Cooperstown Graduate Program (Cooperstown, NY).

Publié le 14 novembre 2016 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex