Journée d'étude « “à l'entour de l'entour” d'Hervé Bouchard »

Université de Montréal
Table ronde
Journée d'étude

Depuis la parution de Mailloux en 2002, autant la critique littéraire que le milieu de la recherche ont porté un grand intérêt aux publications de l’auteur québécois Hervé Bouchard, en témoigne notamment le numéro thématique de la revue Liberté, de même que les thèses et mémoires consacrés au corpus de l'auteur.

Organisée par Emilie Drouin (CRILCQ, Université de Montréal) et Marie-Ève Fafard (CRILCQ, Université du Québec à Montréal), cette journée d’étude sera l'occasion de réunir, en un même lieu, une communauté de chercheurs.res ayant déjà travaillé sur ce corpus afin d'en déployer et d'en analyser la complexité.

De plus, comme une part importante du corpus de l’auteur convoque le genre théâtral et dans le but d’élargir davantage la réflexion sur ce matériau, cette journée d’étude fera place à une table ronde portant sur les enjeux théâtraux posés par les textes d’Hervé Bouchard. Les intervenants.tes de la table ronde « Du texte à la scène » traiteront de leurs rapports à l’œuvre et des particularités – et difficultés – du corpus du point de vue de la mise en scène. Cette table ronde permettra d’inclure les enjeux liés à la discipline théâtrale au sein des études littéraires.En réunissant une communauté scientifique, littéraire, théâtrale et artistique, cette journée d’étude donnera lieu à une lecture plurielle de l’œuvre bouchardienne, permettant d’explorer plusieurs angles d’approches.

La journée d’étude est organisée avec le concours du Centre interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), de l’Association des étudiant.e.s en littératures de langue française de l’Université de Montréal (AELLFUM), de la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM), de la Faculté des arts de l’UQAM, du Département d’Études littéraires de l’UQAM et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Programme

9 h 00 – Accueil
9 h 15 – Mot de bienvenue
9 h 30 – Séance I
Sous la présidence de Martine-Emmanuelle Lapointe (CRILCQ, Université de Montréal)

  • Daniel Canty (écrivain, etc.) : «  Le livre de boue et la robe de bois » 
  • Emilie Drouin (CRILCQ, Université de Montréal) : «  Le "mot d’heurque" et les "coulements" : l’expérience de l’altérité chez l’enfant Mailloux » 
  • Marie-Ève Fafard (CRILCQ, Université du Québec à Montréal) : «  Le baroque dans l’œuvre d’Hervé Bouchard : l’inhérence de Protée » 

11 h 00 – Pause
11 h 15 – Table-ronde « Du texte à la scène », animée par Yves Jubinville (CRILCQ, Université du Québec à Montréal)

  • Charlotte Gagné-Dumais (Théâtre des Trompes, CRILCQ, Université de Montréal)
  • Geneviève Labelle (comédienne, Pleurer dans' douche)
  • Christian Lapointe (Université du Québec à Montréal)

12 h 30 – Dîner
13 h 45 – Séance II
Sous la présidence de Laurance Ouellet-Tremblay (CRILCQ, Université McGill)

  • Caroline Villemure (CRILCQ, Université du Québec à Montréal) : «  Vers un horizon légendaire : les références intratextuelles et les figures de l’auteur dans l’œuvre d’Hervé Bouchard » 
  • Audrey Camus (chercheure indépendante) : «  Le faux pas de l’actrice dans sa traîne, le théâtre didascalique d’Hervé Bouchard » 
  • Louis-Daniel Godin (CRILCQ, Université de Montréal) : «  "Les ‘indices cascalons" d’Hervé Bouchard » 

15 h 15 – Pause
15 h 30 – Séance III
Sous la présidence de Dominique Garand (CRILCQ, Université du Québec à Montréal)

  • Jean-François Vaillancourt (CRILCQ, Université de Montréal) : «  Le dire du six. Une parole entre autorité et autotélisme » 
  • Thara Charland (CRILCQ, Université de Montréal) : «  Dénombrement des disparitions dans Harvey ou comment je suis devenu invisible » 
  • Stéphane Inkel (Université Queen’s) : «  Quand dire c’est voir : fonction rituelle de la parole dans Numéro six » 

17 h 00 – Remerciements
17 h 15 – Lecture et vin d’honneur

Publié le 31 mai 2019 par Marie-Ève Fafard

isle-planoconvex