Journée d'étude « Les représentations fictionnelles de l’Allemagne post-1945 au Québec »

Journée d'étude
Université du Québec à Montréal

Journée d'étude « Les représentations fictionnelles de l’Allemagne post-1945 au Québec. Formes littéraires et enjeux sociaux »

Organisée par Robert Dion (UQAM, chercheur associé CCEAE et membre du CRILCQ)
Louise-Hélène Filion (UQAM/Universität des Saarlandes) et
Hans-Jürgen Lüsebrink (Universität des Saarlandes, chercheur associé CCEAE)

Vendredi 22 septembre 2017
Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCEAE)
Université de Montréal
3744, rue Jean-Brillant, salle Lothar-Baier (525-6), 5e étage
Métro Côte-des-Neiges

L’objectif principal de cette journée d’étude est d’examiner les liens complexes entre l’histoire et ses représentations fictionnelles à partir de textes littéraires québécois qui intègrent des figurations de l’Allemagne d’après 1945 (jusqu’à aujourd’hui). La parution récente d’Un roman d’Allemagne de Régine Robin, qui comporte une pensée du rêve socialiste tout en accordant une place de choix à certains des écrivains les plus im­portants de l’ex-République démocratique allemande, invite à entreprendre l’inventaire des représentations d’une Allemagne divisée au Québec, jusqu’aux représentations de la chute du mur et de la réunification allemande. Chercheurs et écrivains se réuniront pour échanger dans une perspective englobante qui laissera également une place aux figura­tions de l’Allemagne qui ne sont pas au premier chef relatives à l’histoire allemande, mais qui évoquent plutôt des enjeux linguistiques ou reposent sur un travail d’envergure sur le « lieu ».

Programme

  • 9 h 00 : Présentation de la journée
    Robert DION, Louise-Hélène FILION et Hans-Jürgen LÜSEBRINK

1re séance présidée par Robert Dion

  • 9 h 20 : Micheline CAMBRON, Université de Montréal (CRILCQ)
    « Le Berlin de Gaz Bar Blues ou une pensée du temps »
  • 10 h 00 : Hans-Jürgen LÜSEBRINK, Universität des Saarlandes
    « Mémoire interculturelle et herméneutique croisée en fiction : Un roman d’Allemagne de Régine Robin (2016) »

10 h 40 : Pause-café

2e séance présidée par Micheline Cambron 

  • 11 h 00 : Ève LÉGER-BÉLANGER, Université de Montréal
    « L’Allemagne dans les romans québécois de l’entre-deux-guerres : représentations précurseurs des années post-1945? »
  • 11 h 40 : Louise-Hélène FILION, UQAM/Universität des Saarlandes
    « Les usages de l’allemand dans le texte de formation contemporain »
  • 12 h 20 : Sophie TREMBLAY-DEVIRIEUX, Université de Montréal
    « Berlin appelle ou L’appel de Berlin »

13 h 00 : Pause-déjeuner

3e séance présidée par Hans-Jürgen Lüsebrink

  • 14 h 15 : Hans-Jürgen GREIF, écrivain
    Présentation par l’auteur de son œuvre La colère du faucon, suivie d’une discussion animée par Christoph VATTER, Universität des Saarlandes

15h15 : Pause-café

  • 15 h 45 : Éric DUPONT, écrivain
    Présentation par l’auteur de son œuvre La fiancée américaine, suivie d’une discussion animée par Robert DION, UQAM (CRILCQ)
  • 16 h 45 : Débat de clôture – héritages, défis, perspectives

 

 

 

 

Publié le 11 septembre 2017 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex