Midi-CRILCQ – Miruna Craciunescu

Midi-CRILCQ
Université Laval

Richard Saint-Gelais (CRILCQ, Université Laval) recevra Miruna Craciunescu (CRILCQ, Université Laval) pour un Midi-CRILCQ. Elle prononcera la conférence « Masculin/féminin. Humain/non-humain. Binarismes et continuismes dans les écofictions contemporaines ».

L'activité aura lieu le mardi 17 septembre 2019 à 11 h 30, à l'Espace de Saint-Denys-Garneau (pavillon Louis-Jacques Casault, Université Laval).

Masculin/féminin. Humain/non-humain. Binarismes et continuismes dans les écofictions
contemporaines

Principalement axées sur la préservation de l’environnement sauvage ainsi que sur la dénonciation des écocides ou de la cruauté envers les animaux, les écofictions contemporaines s’attachent souvent à décrire de nouvelles formes de conscience possibles au-delà de la subjectivité humaine. Une des hypothèses de cette présentation consistera à distinguer deux courants au sein de ce corpus, à partir de l’étymologie des termes environnement (environemenz : ce qui est autour) et écologie (oikos et logos : étude des endroits habitables et investis par différents organismes). À partir d’une analyse d’extraits sélectionnés, nous démontrerons que la littérature environnementale conçoit le paradigme humain/non-humain de façon binaire, en conceptualisant le monde naturel selon un schéma pyramidal qui repose sur une stricte hiérarchisation des espèces et des individus. Dans ces œuvres, nous démontrerons entre autres que la dichotomie qui sépare les personnages masculins des personnages féminins fait écho, dans une large mesure, au fossé insurmontable qui continue de séparer la conscience humaine des consciences non-humaines ; ce qui n’est pas le cas de la littérature écologique qui tend à placer l’homo sapiens dans un continuum avec d’autres espèces animales et végétales auxquelles divers auteurs prêtent leur voix.

Notice biographique

Miruna Craciunescu a complété ses études doctorales sous la direction de la Professeure Diane Desrosiers à l’Université McGill. Sa thèse examine la réception de l’historiographie renaissante et ses mutations à travers les biofictions en langue française du tournant du XXI e siècle. Depuis 2006, elle a publié quatre romans sous le pseudonyme de Miruna Tarcau. Elle a également co-fondé la maison d’édition Hashtag, dont elle est la directrice littéraire. Récipiendaire d’une bourse postdoctorale du CRSH, elle a récemment entamé un nouveau projet de recherche sur l’écopoétique dans la littérature contemporaine sous la co-supervision de Richard Saint-Gelais à l’Université Laval et de Pierre Schoentjes à l’Université de Gand (2019-2021).

Publié le 17 septembre 2019 par Audrey-Ann Gascon

isle-planoconvex