Récipiendaires des bourses de l'automne 2017 au CRILCQ – U. Laval

Bourses et prix
Université Laval
Étudiants


Le CRILCQ – site Université Laval félicite les lauréats du concours d'automne 2017 de la Bourse d'excellence Aurélien Boivin (entrée aux cycles supérieurs).

  • Guillaume Fiset, sous la direction de Mylène Bédard et Richard Saint-Gelais, pour son projet de mémoire intitulé « Histoire et identité de genre alternatives ; la performativité rituelle du genre en cadre uchronique chez Élisabeth Vonarburg ».

Le projet de mémoire de Guillaume Fiset s’intéresse aux liens entre le genre littéraire de l’uchronie, une Histoire alternative dont la trame événementielle est altérée par la fiction, et les études sur le genre (gender). Son corpus est constitué d’une série de cinq romans de fantasy uchronique, Reine de Mémoire, rédigée par Élisabeth Vonarburg. L’uchronie racontée dans ces romans présente une société où le christianisme a un visage différent et presque égalitaire, puisque Jésus Christ se voit accompagné d’une sœur jumelle qui lui est égale, Sophia. Grâce à l’étude des rites culturels et surtout religieux de la société du texte, ce mémoire approfondira les relations entre la causalité historique, la performativité de l’identité du genre et la naturalisation/construction des rôles sociaux liés au genre.

  • Élodie Leclerc, sous la direction de René Audet, pour son projet de mémoire intitulé « Les orientations esthétiques de la maison d’édition Alto : stratégies rhétoriques et cohérence du catalogue ».

 Le mémoire de recherche d’Élodie Leclerc porte sur les orientations esthétiques de la production d’un éditeur et s’applique à comprendre ce qui relie différentes œuvres, outre le fait qu’elles sont publiées par un même éditeur. Des textes écrits par des auteurs différents conservent une signature propre à l’éditeur, une ligne directrice, des points communs. Les similitudes dans la présentation des œuvres de la maison d’édition Alto et les ressemblances entre les récits supposent déjà l’existence d’une certaine unification de la production de l’éditeur. Ce travail portera à la fois sur une analyse des textes publiés et du travail en amont de l’éditeur (mentions génériques, textes de quatrième de couverture, entretiens et discours recueillis dans la revue Aparté afin de dégager de quelle façon s’établissent les influences de l’éditeur sur la production de la maison d’édition.

Publié le 27 septembre 2017 par Isabelle Tousignant

isle-planoconvex