Programmes de soutien offerts aux membres étudiant.tes

Directives générales

  • Les demandes de soutien des volets « Structuration » et « Diffusion » peuvent être déposées en tout temps ;
  • Les demandes de soutien du volet « Formation » (bourses) doivent respecter les échéanciers des programmes ;
  • Chaque demande de soutien est évaluée selon le mécanisme et les critères propres aux différents programmes tels qu’ils sont énumérés ci-après ;
  • Le soutien accordé par le Centre doit être utilisé aux fins pour lesquelles il a été octroyé. Si le montant n’est pas utilisé, en partie ou en entier, il ne pourra être reporté ;
  • Le soutien que peut apporter le Centre doit, dans la mesure du possible, être complémentaire à d’autres sources de financement ;
  • Il n’y aura pas d’avance de fonds ;
  • Les membres étudiants.tes doivent être officiellement inscrits.tes au CRILCQ ;
  • Toute demande ou dossier de candidature doit être remis en personne ou envoyé par la poste ou par courriel à la coordination du Centre (bizzoni.lise@uqam.ca et helene.hotton@umontreal.ca).

Soutien à la formation – Bourses

Soutien à la diffusion

Soutien à la structuration

 

 

- Concours fermé. La lauréate de lannée 2019 est la doctorante Neha Jain pour son projet intitulé «  Vers une poétique du précaire : Enracinerrance dans les écrits transculturels choisis de la France et du Québec (1992-2017) » - 

Description

La Bourse d’excellence Gaston-Miron (AIÉQ – CRILCQ) permet à des étudiant.e.s de 2e ou 3e cycle universitaire à l’extérieur du Canada de faire un stage de recherche en littérature et culture québécoises au Québec.

DATES DU STAGE

Toute l’année

LIEU

Dans l’une des universités du Québec.

MONTANT ACCORDÉ

5000 $ CAN

Si le stage est réalisé sous la supervision d’un.e chercheur.e régulier.ère du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), le Centre offrira un complément de bourse d'une valeur de 1500 $.

DATE BUTOIR

10 juin 2019

POUR PARTICIPER, VOUS DEVEZ :

  • Être membre de l’AIÉQ.
  • Être inscrit.e dans un programme de 2e ou 3e cycle universitaire.
  • Prévoir de passer au moins deux mois en stage au Québec.
  • Remplir le formulaire que vous trouverez en vous connectant à votre espace membre, sous « Formulaire » disponible sur le site www.aieq.qc.ca.
  • Joindre les documents suivants au formulaire :

    • Une preuve d’inscription à temps plein dans un programme de 2e ou 3e troisième cycle universitaire à l’extérieur du Canada.
    • Une preuve que vous demeurez à l’extérieur du Canada.
    • Une lettre de motivation d’un maximum de 1000 mots précisant l’importance de votre séjour au Québec pour le développement de vos recherches et pour le rayonnement de la culture québécoise dans votre milieu.
    • Deux lettres de recommandation, une de votre directeur.trice de mémoire ou de thèse, l’autre du professeur.e qui a accepté de vous superviser au Québec.
    • Votre curriculum vitae d’un maximum de 3 pages.
    • Votre dernier relevé de notes universitaire.

DÉPÔT DES DEMANDES

Pour toute question, communiquez avec Suzie Beaulieu à accueil@aieq.qc.ca

Récipiendaires des concours passés

2018

  • Nimisha Banerjee pour son projet sur la problématique de l’adaptation d'œuvres littéraires québécoises au cinéma.

2017

  • Katarzyna Wojcik, pour son projet sur la problématique de l’adaptation de la littérature québécoise (surtout le roman) par le cinéma québécois.

2016

  • Rachel Elizabeth Willis pour son projet sur la représentation des femmes et des jeunes filles dans le roman québécois.

2015

  • Benjamin Alonso pour son projet intitulé « La création scénique contemporaine de Québec et les Cycles Repère ».

2013

  • Yvonne Völk pour son projet intitulé « Héritages de la violence : le traumatisme de la survivance dans les écritures migrantes du Québec ».

2012

  • Cristina Robu pour son projet intitulé « Le personnage double dans la littérature québécoise ».

2011

  • Marie-Aude Hemmerlé pour son projet intitulé « Effet de présence. Étude de la figuration dans les dramaturgies québécoises contemporaines ».

2010

  • Denisa Oprea pour son projet intitulé « Figures postmodernes dans le roman québécois contemporain ».

2009

  • Alekandra Grzybowska pour son projet intitulé « Le personnage labyrinthique dans la prose française et francophone depuis 1990 »
  • Veronika Cernikova pour des recherches sur Gérard Bessette et ses écrivains fictifs.

2008

  • Eva Pich-Ponce pour son projet intitulé « Identité et reconnaissances réciproques : l'importance de l'Autre dans l'œuvre de Marie-Claire Blais ».

2007

  • Sylwia Sawicka pour son projet intitulé « Le roman policier au Québec : l'émergence du genre et représentations sociodiscursives ».

2006

  • Benedikt Miklos pour son projet « Répercussions des chansons révolutionnaires françaises sur les utopies dans la poésie canadienne (1760-1838) ».

2005

  • Anthony Glinoer (Université de Liège en Belgique et Université Laval), pour son projet intitulé « Les lieux de la Bohème québécoise (1890-1918) ».

2004

  • Petr Vurm

2003

  • Katri Suhonen

 

 

isle-planoconvex