Détails sur le concours à venir

Détails sur le concours à venir

Récipiendaires des concours passés

Auttomne 2018-Hiver 2019

  • Marie-Charlotte Franco (Muséologie, médiation, patrimoine) pour son projet de thèse intitulée « Collecter et exposer : les cultures visuelles au Musée canadien de l’histoire et au musée McCord depuis les années 1990 ». Marie-Charlotte Franco est dirigée par Dominic Hardy.
  • Alexis Ross (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire intitulé « Polémique et politique dans deux revues québécoises contemporaines : la conspiration dépressioniste et égards (2003-2013) ». Alexis Ross est dirigé par Michel Lacroix.
  • Lucille Ryckebusch (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire intitulé « Sur le pas de la porte suivi de Demeurer inconsolé.e ». Lucille Ryckebusch est dirigée par Lori Saint-Martin.

PRINTEMPS 2018- ÉTÉ 2018

  • Marie-Rose Savard-Morand (Département d’études littéraires) pour son projet de maîtrise intitulé : « Gesamtkunstwerk de Dead Obies : posture, esthétique et poétique ». Marie-Rose Savard-Morand est dirigée par Chantal Savoie.
  • Stéphanie Roussel (Département d’études littéraires) pour son projet de maîtrise intitulé : « Expériences poétiques des micros-libres de poésie : enjeux de lecture, enjeux de sociabilité ». Stéphanie Roussel est dirigée par Michel Lacroix.
  • Andrée Boucher (Département d’études littéraires) pour son projet de maîtrise intitulé : « Cyclicité : relation mère-fille, subjectivité et deuil dans La femme de ma vie de Francine Noël et L’album multicolore de Louise Dupré ». Andrée Boucher est dirigée par Lori Saint-Martin.

Automne 2017- hiver 2018

  • Marie-Noëlle Huet (Département d’études littéraires) pour son projet de thèse intitulée « Maternité, identité et écriture : discours et écrits de mères dans la littérature française contemporaine ». Marie-Noëlle Huet est dirigée par Lori Saint-Martin.
  •  Julie-Anne Godin-Laverdière (Département d’histoire de l’art pour son projet de thèse intitulée « Censures et controverses : défier les conventions de la représentation artistique du corps nu à Montréal et à Toronto entre 1945 et 1967 ». Julie-Anne Godin-Laverdière est dirigée par Dominic Hardy.
  •  Virginie Fournier (Département d’études littéraires)) pour son projet de mémoire intitulé « Étranges proses, tremblants désirs. Les enjeux de la mise en récit des désirs féminins dans Angéline de Montbrunde Laure Conan (1884) et Jane Eyre de Charlotte Brontë (1847) ». Virginie Fournier est dirigée par Chantal Savoie.

Hiver-été 2017

  • Geneviève Antonius Boileau (École supérieure de théâtre) pour son projet de maîtrise intitulé : « Tradition de la présence anthropologique et politiques de création autogérée : un laboratoire collectif et interartistique avec le Théâtre de l’Odyssée ». Geneviève Antonius Boileau est dirigée par Yves Jubinville.
  • Karine Pietrantonio (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire de maîtrise intitulé : « (Ré)inventer le réel : l’appropriation du fait divers dans la littérature contemporaine ». Karine Pietrantonio est dirigée par Robert Dion.
  • Valérie Synotte (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire de maîtrise intitulé : « Les femmes de Barbe bleue, toutes des menteuses ? La parole féminine, le secret et le mensonge dans La petite pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette et Les sangs d’Audrée Wilhelmy ». Valérie Synotte est dirigée par Lori Saint-Martin.

Automne 2016-hiver 2017

  • Soline Asselin (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire intitulé « Les dynamiques du combat dans la série Min kamp du Norvégien Karl Ove Knausgard ». Soline Asselin est dirigée par Robert Dion.
  • Nicolas Roland (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire intitulé « La construction identitaire des personnages dans le texte dramatique Les morb(y)des de Sébastien David ». Nicolas Roland est dirigé par Lucie Robert.
  • Rachel Boisclair (Département d’histoire de l’art) pour son projet de mémoire intitulé « Les impacts du contexte canadien de la Deuxième Guerre mondiale sur le fonctionnement et les orientations esthétiques de l’Art Association of Montreal (Musée des Beaux-arts de Montréal) ». Rachel Boisclair est dirigée par Dominic Hardy.

2016

  • 3e cycle

    • Leandro de Oliveira Neris (Département d’études littéraires) pour son projet de doctorat intitulé : « Sémiotique et style : entre individuation et stylisation chez Jacques Ferron ». Leandro de Oliveira Neris est dirigé par Dominique Garand. 

  • 2e cycle

    • Marie-Claude Garneau (École supérieure de théâtre) pour son projet de maîtrise intitulé : « Lieu(x) possible(s), poème dramatique, suivi d’une réflexion autopoïétique féministe ». Marie-Claude Garneau est dirigée par Lori Saint-Martin et Angéla Konrad.

2015-2016

  • 2e cycle

    • Andréanne Charbonneau-Desfossés (Département d’histoire de l’art) pour son projet de maîtrise intitulé : « L’architecture des institutions de soins du XIXe siècle au Québec et le cas de l’asile d’aliénés de Saint-Jean-de-Dieu (1875-1890) de la Longue-Pointe des Soeurs de la Charité de Montréal (Soeurs de la Providence) ». Andréanne Charbonneau-Desfossés est dirigée par Pierre-Édouard Latouche.
    • Kim Renaud-Venne (Département d’études littéraires) pour son projet de mémoire de maîtrise intitulé : « Les stratégies d’écriture dans la chick lit : le cas de Rafaële Germain ». Kim Renaud-Venne est dirigée par Chantal Savoie.

2014-2015

  • 2e cycle

    • Jacinthe Blanchard-Pilon (Département d’Histoire de l’art) pour son projet de mémoire intitulé « Les chemins d’exil : représentation, circulation et influence des artistes non figuratifs du Québec dans les mondes de l’art entre 1955 et 1961 ». Madame Blanchard-Pilon est dirigée par Dominic Hardy.
    • Kristina Bergeron (Département d’Études littéraires) pour son projet de mémoire intitulé « Contes urbains et théâtre contemporains : pour une hybridité des genres chez Anne-Marie Olivier »). Madame Bergeron est dirigée par Lucie Robert.
    • Véronique Gagnon (Département d’Histoire de l’art) pour son projet de mémoire intitulé « L’exposition collective comme outil d’une catégorisation : l’art autochtone contemporain au Québec entre 2008 et 2013 »). Madame Gagnon est dirigée par Dominic Hardy.

2013-2014

  • 3e cycle

    • Julie Bélisle (Département d’Histoire de l’art) pour son projet de thèse intitulé « L’emploi de la culture matérielle dans l’art contemporain : de la récupération au cannibalisme ». Madame Bélisle est dirigée par Laurier Lacroix.
    • Nelly Duvicq (Département d’Études littéraires) pour son projet de thèse intitulé : « Les écrits du Nunavik depuis 1959 : problématiques et conditions d’émergence d’une littérature inuit ». Madame Duvicq est dirigée par Daniel Chartier.

  • 2e cycle

    • Sandrine Martel-Laferrière (Département de Danse) pour son projet de mémoire intitulé : « L’interprétation d’une gigue québécoise créée à partir de L’homme rapaillé de Gaston Miron ». Madame Martel-Laferrière est dirigée par Marie Beaulieu, en codirection avec Myriam Saad.
    • Nancy Perron (Département d’Histoire de l’art) pour son projet de mémoire « Les expériences à la noirceur de Guido Molinari (1953-1954) : inscription d’une pratique au sein du discours sur le dessin et les états modifiés de consciences ». Madame Perron est dirigée par Dominic Hardy.

isle-planoconvex