Cet événement, organisé par Louis-Daniel Godin (CRILCQ, Université de Montréal) et Élisabeth Nardout-Lafarge (CRILCQ, Université de Montréal), visait à explorer les différentes façons dont le Québec a été personnifié à travers les époques. Cette exploration couvrait quatre espaces, soit l'espace national, l'espace familial, l'espace théâtral et l'espace politique. Une table ronde accueilla trois écrivain.e.s – Catherine Mavrikakis, Anne Élaine Cliche et Kevin Lambert – qui furent invité.e.s à réfléchir aux enjeux soulevés lors de la journée depuis leur perspective d’écriture. La journée d'étude a eu lieu le vendredi 26 avril 2019 au CRILCQ à l'Université de Montréal, pavillon Lionel-Groulx, local C-8141.

L'espace national

  • Louis-Daniel Godin : Animation
  • « La nation désavouée dans l'essai québécois contemporain », Martine-Emmanuelle Lapointe (CRILCQ, Université de Montréal)
  • « Les lectures nationalisantes d'Anne Hébert », Alex Noël (Université Laval)

L'espace familial

  • Laurance Ouellet Tremblay : Animation
  • « La Maison mère d'Alexandre Soublière ou le désir de rebrander le Québec », Louis-Daniel Godin (CRILCQ, Université de Montréal)
  • « Au-delà de la métaphore familiale : les rapports entre famille et question nationale dans la littérature québécoise », Céline Philippe (Université du Québec à Montréal).

L'espace théâtral

  • Jean-Marc Larrue : Animation
  • « Éparpillement et soustraction de la fonction sacrificielle dans Les reines de Normand Chaurette », Stéphane Inkel (Queen's)
  • « La nostalgie n'est plus ce qu'elle était : Olivier Choinière ou le passé ressuscité », Laurence Côté-Fournier (CRILCQ, Université de Montréal)
isle-planoconvex