Chercheur principal

  • Jean-Marc Larrue (Université de Montréal)

Cochercheure

  • Renée Bourassa (Université Laval)

Collaborateur

  • Joseph Culpepper (École nationale de cirque)

Financement

  • CRSH Savoir, 2018-2020

Du spectacle magique au numérique : espaces liminaires de l’authenticité

En se situant dans la perspective de l'intermédialité et de l'archéologie des médias, le projet veut exploiter un champ nouveau et prometteur de l’histoire des médiations techniques qui a été très peu exploré jusqu'à présent, soit celui du spectacle de magie. Il convoque un dialogue entre l'histoire et l'actualité de la médiation technologique et des pratiques médiatiques en mettant en relation deux moments clés, soit le tournant des XXe et XXIe siècles. Nous posons l'hypothèse que ces deux moments, correspondant à la révolution électrique des XIXe-XXsiècles et à l'émergence de l'écosystème numérique actuel, constituent deux espaces charnières de transformations médiatiques dont la mise en relation permet de mieux comprendre les formes et les régimes d'authenticité générés par les dynamiques de médiation technologiques. Cette hypothèse ouvre un potentiel de théorisation, d'analyse de corpus ainsi que d'expérimentation pratique innovateur. Le projet comporte deux axes de recherche interreliés de théorisation et d'expérimentation.

Projet pilote, la recherche repose sur une étude de cas remarquable, structurée autour du corpus Houdini de la collection Allan Slaight du Musée McCord de Montréal. La valorisation scientifique de cette collection d’archives unique représente une opportunité exceptionnelle. Il s’agit de l'une des plus grandes collections sur le spectacle de magie au Canada et l’une des plus importantes au monde. Cette collection comprend plus de 1000 documents rares et artéfacts ayant appartenu au célèbre magicien Houdini, ou ayant eu rapport avec lui. Tel qu'il se dégage du corpus d'archives, Houdini s'impose comme une figure phare du rapport entre médiation et authenticité et des résonances entre les deux périodes. « Maître du mystère » et de l'illusion, il a été le pourfendeur acharné des « frauduleux » médiums spirites. Auteur infatigable d'ouvrages de dénonciation et de révélation, il a été également un plagiaire récidiviste. Nous nous servirons de cette figure remarquable pour penser l'espace médiatique/numérique contemporain autour de l'authenticité et de la médiation. Multipliant les aller-retours entre le passé et l'époque actuelle, marquée par les fake news et les « faits alternatifs », nous voulons questionner la puissance des espaces liminaires de configuration et de transformations des imaginaires sociaux. L'analyse projetée porte autant sur la nature et la matérialité de la médiation que sur ses hybridités (espace tangible/vs numérique; représentationnel/vs performatif ) dans la configuration de nouveaux dispositifs scéniques et médiatiques contemporains.

L'élaboration d'une base de données à partir de ce corpus inédit nous permettra d’établir une méthode solide pour la gestion des archives dans le contexte des humanités numériques, en préparant ainsi le terrain pour leur exploitation plus large en accès libre. Ce projet pilote sera l’occasion de tester les méthodes numériques de traitement des données (métadonnées, visualisation et forage des données, gestion des communautés) au moyen d'outils qui modifient en profondeur les méthodes de sciences humaines. Les acquis méthodologiques de ce projet pourront ensuite être étendus à l’ensemble de la collection Allan Slaight pour des recherches subséquentes. Les archives produites par la recherche elle-même seront exploitées sur des supports variés, dont il faudra assurer la lisibilité, l’accessibilité et la pérennisation. Pour les chercheurs et les étudiants participants, le projet offre un rapport privilégié à des archives uniques, qui seront traitées selon des méthodes innovantes.

En mettant en valeur le corpus Houdini, l'axe d’expérimentation vise à découvrir de quelles façons les technologies numériques prennent en charge nos sensorialités, en affectant ou en détournant les régimes d’authenticité et les modes de production du sens qui en découlent. Il s'agira d'explorer les technologies de réalité virtuelle ainsi que les artéfacts de la collection, transformés en objets interactifs et augmentés, lesquels seront hybridés à la base de donnée.

La méthodologie comparative adoptée nous permettra de développer une meilleure compréhension de l’environnement médiatique actuel, pensé en fonction de ses filiations avec le moment Houdini. Cette recherche permettra ainsi de creuser des questions sociales fondamentales dans le contexte numérique actuel, tout en révélant un corpus inédit autour de la figure d'Houdini.

isle-planoconvex