Chercheurs principaux

  • Marie-Andrée Beaudet (Université Laval) 
  • Pierre Nepveu (Université de Montréal) 

Financement

  • CRSH, 2006-2009

Édition critique des notes sur la poésie de Gaston Miron (1947-1970)

Troisième et dernier volet de l'entreprise d'édition de l'oeuvre éparse de Gaston Miron qui nous occupe depuis bientôt six ans, le présent projet de recherche vise à réaliser une édition critique d'un ensemble inédit de notes rédigées par Gaston Miron entre 1947, moment de son installation à Montréal, et 1970, année de parution de L'homme rapaillé. L'oeuvre de Miron, reconnue comme une oeuvre-phare au Québec et dans la francophonie, a donné lieu ces dernières années à une importante activité éditoriale et critique à laquelle nos travaux ont apporté une impulsion capitale. La découverte et l'étude des archives personnelles du poète ont en effet permis de mettre au jour une importante activité scripturale qui vient interroger et complexifier la perception longtemps entretenue par Miron lui-même d'un écrivain qui avait peu écrit et que l'action avait entièrement accaparé.

Deux premières subventions CRSH (2000-2003 et 2003-2006) nous ont permis d'explorer les richesses de ce fonds d'archives et de procéder à l'édition de trois ouvrages substantiellement annotés : une recueil de poèmes posthumes (Poèmes épars, 2003), un recueil de proses (Un long chemin, 2004) et un recueil d'entretiens, en cours de réalisation, dont la parution est prévue aux éditions de l'Hexagone en 2006.

Cette recherche s’inscrit dans un projet plus vaste d’inventaire et d’édition de l’œuvre éparse de Gaston Miron, mené par le Groupe de recherche sur Gaston Miron.

De toutes nos réalisations, ce projet d'édition critique des notes et fragments de Miron possède, à nos yeux, la plus forte incidence littéraire. Le corpus, qui se compose d'un ensemble hétéroclite de 700 feuillets épars, où les notes très nombreuses sont tantôt manuscrites tantôt mises au net et dactylographiées, nous introduit au coeur de l'atelier, là où l'oeuvre s'élabore et se construit la figure de l'écrivain, dans l'intimité d'une aventure de langage qui précède et accompagne l'écriture des poèmes qui seront plus tard réunis dans L'homme rapaillé . La publication d'un choix de notes dans la revue Contre-jour (« Poussières de mots », notes inédites de Gaston Miron) a suscité un très grand enthousiasme qui est venu confirmer la valeur du projet et l'importance que nous accordons à cette publication. 

Bibliothèque personnelle de Gaston Miron

isle-planoconvex