Chercheure principale

  • Renée Bourassa (Université Laval)

Cochercheur

  • René Audet (Université Laval)

Financement

  • Subvention Savoir, CRSH 2016-2019

Expérientialité et design du livre en contexte numérique. Pour une approche intégrée des pratiques culturelles numériques

Ce projet se situe dans le vaste contexte des recherches sur les pratiques créatives et expressives issues de la culture numérique. Il porte plus précisément sur le livre numérique dans ses formes actuelles et prospectives, objet dont l'extension des affordances soulève la question d'une hybridité complexe : même déployé dans le numérique, le livre n'échappe pas au régime de la culture matérielle où il apparaît comme une mutation dynamique, proliférante de sa forme millénaire. Pour jeter un éclairage neuf sur ce phénomène, nous étendons à dessein l'idée de livre numérique, de façon à inclure de nouvelles configurations qui ne relèvent pas seulement de la dimension textuelle mais de l'ensemble des ressources multimodales mises en oeuvre par le design numérique. Ici, l'idée centrale de livre agit en tant que concept fédérateur d'un ensemble de pratiques créatives qui en multiplient les configurations potentielles, allant du dispositif textuel jusqu'aux environnements immersifs issus de la simulation 3D. En étendant l'héritage du livre, ces configurations se déploient autour de propositions fictionnelles ou narratives qui déplient les imaginaires de façon inédite. Par son souci de décloisonner les corpus, notre étude comprendra des livres augmentés, des fictions hypertextuelles, des oeuvres web ainsi que des fictions intégrées à des environnements hypermédiatiques qui font appel à la culture participative et expérientielle. Chaque élément de ce corpus foisonnant contribuera ainsi à sa façon à explorer, à déplacer et, surtout, à réinventer nos rapports à la forme ou à la figure du livre.

Le concept central de livre, tel que nous le posons, nous mène à convoquer deux approches attentives à ses contenus et à sa mise en forme, tout comme à son histoire et à son devenir, mais dont les méthodes diffèrent : celle des études littéraires et celle du design. D'une part, les études littéraires posent un regard en amont sur les pratiques du livre et étudient ses corpus par l'approche de la poétique et de l'esthétique, à travers ses dimensions symboliques et ses figures. D'autre part, le design situe ses objets d'étude dans une perspective de mise en projet, en dirigeant son attention vers leurs processus ainsi que vers leurs dimensions expérientielles et performatives. Une nouvelle approche critique, intégrant études littéraires et design, permettra de saisir la complexité de cette réalité multimodale du livre que les pratiques innovantes du design numérique réinventent. En proposant un terrain fécond pour l'avancement des connaissances en relation avec la culture numérique, cette approche intégrée de deux champs de recherche fonde aussi l'originalité de notre démarche.

Objet d'étude, le cas du livre dans ses multiples incarnations, à la fois matérielles et numériques, sera également le prétexte à une réflexion fondamentale portant sur les cadres théoriques propres à saisir les singularités des objets culturels numériques. Afin de mieux comprendre le statut, la fonction et la portée du livre dans les propositions culturelles récentes et dans ses dimensions prospectives, une perspective critique riche, alimentée aux courants théoriques traversant la culture numérique, sera privilégiée. La collaboration inédite envisagée par le présent projet entre spécialistes des études littéraires et du design hérite des nettes avancées d'une histoire du livre désormais irrévocablement ancrée dans les digital studies, volet récent des humanités numériques. Se construisant à la marge des media studies, d'une archéologie des médias et des études ludiques, notre approche interdisciplinaire prend appui sur les forces des études littéraires associées à celles du design, ancrées dans les savoirs d'action, afin de proposer une perspective intégrative.

isle-planoconvex