Chercheure principale

  • Micheline Cambron (Université de Montréal)

Financement

  • CRSH, Subvention ordinaire de recherche, 2005-2008

La mémoire littéraire. L'impact des formes discursives sur la diffusion, la réception et l'historiographie de la littérature québécoise du XIXe siècle

Qu'il soit historien ou littéraire le chercheur qui se penche sur le XIX e siècle québécois ne peut s'empêcher de déplorer le poids d'une vulgate que l'accumulation des travaux savants ne semble pas parvenir à éroder. La fréquentation des textes du XIX e siècle permet de voir que le processus de réification de la lecture sous forme de vulgate est à l'oeuvre dès le XIX e siècle. Les textes critiques, puis savants qui, souvent involontairement, s'y rattachent, ont en commun de n'avoir pas joué le jeu de la lecture littéraire, c'est-à-dire le jeu qui consiste à entrer en interlocution avec les textes en tenant compte de leur dimension formelle et en préservant l'espace de liberté qui autorise la pluralité et la complexité des interprétations. Considérés comme des documents, ces textes ont été conçus comme étant à eux-mêmes leur propre interprétation, ils ont en quelque sorte été réifiés dans leur seule dénotation, réduite à l'univocité d'une évidence, ce qui constitue une non-lecture. Parallèlement, il faut bien constater l'oubli rapide qui a frappé des oeuvres importantes : une mémoire trouée paraît alors offrir un tissu complet et continu, confortant les évidences charriées par la vulgate : Berthelot oublié, il y a en effet peu de littérature spécifiquement urbaine; l'Écho des jeunes effacé, le flirt des jeunes écrivains avec les avant-gardes européennes se réduit à fort peu de choses. 

Je fais donc l'hypothèse que la vulgate se nourrit de la non-lecture des textes, que celle-ci soit issue d'une lecture réductrice des textes ou découle de l'oubli qui frappe de larges pans du corpus littéraire du XIX e siècle québécois. Le cadre théorique interdisciplinaire de cette recherche intègre des approches et méthodes au confluent des traditions de recherche littéraire, philosophique et historiographique. La notion de récit y joue un rôle clé car les concepts de récit du journal, de récit de lecture, de récit identitaire et de récit historio-graphique sont au coeur de la problématique comme de la méthode. La non-lecture ayant maille à partir avec une certaine conception de l'historiographie, notre visée est donc explicitement épistémologique.

isle-planoconvex