Chercheurs principaux

  • Robert Dion (UQAM)
  • Frances Fortier (UQAR)

Financement

  • CRSH, 2006-2009

Les postures du biographe

Dans le prolongement d'une recherche sur les effets de transposition de la biographie d'écrivain, nous nous proposons maintenant d'aborder une dimension que nous avons négligée jusqu'ici, et qui est capitale à plusieurs égards : celle des postures du biographe, c'est-à-dire du positionnement de l'auteur de biographie(s) à l'égard de l'écrivain biographé tout autant qu'à l'endroit du genre biographique (comme voie d'accès à la connaissance de l'homme et/ou de l'oeuvre). Après avoir consacré les deux dernières années à envisager les divers types de transposition identifiés dans notre corpus (transposition du vécu, de l'oeuvre, du discours de la critique, du genre – incluant le théâtre) et au terme de l'écriture d'un ouvrage ayant pour titre Écrire l'écrivain.  Formes contemporaines de la biographie d'écrivain (dépôt prévu du manuscrit : juillet 2006), il s'agit à présent d'interroger les diverses postures adoptées par l'écrivain qui se donne pour but d'écrire la vie d'un ou de plusieurs autres écrivains. 

L'étude des postures du biographe, au total, nous permettra de répondre à toute une série de questions sur les considérations qui président au choix de tel biographé ou de tel type de discours biographique :   question du sujet, du savoir biographique et critique (de la légitimité du recours à l'information biographique dans le discours savant sur les textes, par exemple), des rapports vie/oeuvre, certes, mais aussi de l'affiliation à une ou des traditions, des filiations littéraires, du rapport aux canons littéraires, de la construction du « personnage » de l'écrivain, et ainsi de suite. 

Cet intérêt pour les postures du biographe vise donc à cerner les diverses variables qui entrent en jeu dans une écriture biographique envisagée non plus sous l'angle d'un genre codé et constitué mais plutôt du point de vue des déterminations singulières qui la sous-tendent. C'est dans cette perspective que nous formulons les objectifs spécifiques suivants :   

  1. mettre au jour les divers types de déterminations institutionnelles à l'origine des choix de figures biographiques ; 
  2. montrer comment les formules biographiques adoptées par tel ou tel biographe relèvent d'une stratégie d'écriture composite, qui amalgame l'essai et la fiction, le narratif et le descriptif, le portrait biographique/autobiographique et la critique littéraire, etc. ; 
  3. déterminer l'ampleur et les fonctions de l'écriture biographique dans l'économie générale de l'oeuvre des écrivains qui pratiquent d'autres genres que la biographie ; 
  4. répertorier les modalités du mimétisme stylistique et en étudier les effets esthétiques, cognitifs, etc. ; 
  5. interpréter le ralliement, par l'entremise de l'écriture biographique, d'un biographe à une culture choisie, exemplaire. 

Notre programme de travail, à la fois théorique et analytique, se partage en quatre volets qui visent chacun à spécifier la relation biographique : l'aspect institutionnel étudiera, entre autres, le transfert d'attention et de capital symbolique qui s'opère par la biographie ; l'aspect générique interrogera l'énonciation biographique tout en prêtant attention à la place de l'écriture biographique chez les écrivains polygraphes ; l'aspect esthétique examinera les échos intertextuels et stylistiques entre la biographie et l'oeuvre du biographé ; enfin, l'aspect interculturel entend rendre compte du phénomène d'affiliation inhérent à la biographie dans les cas, nombreux et encore peu étudiés dans cette perspective, où le biographé appartient à une culture différente de celle du biographe. 

L'importance de la recherche envisagée tient principalement à deux aspects : d'une part, elle sera l'occasion d'explorer plus avant un corpus dont nous connaissons déjà la richesse, l'étendue et la complexité ; d'autre part, avec ce corpus (et son élargissement), nous pourrons jouir d'un point de vue privilégié sur les transformations, recatégorisations et expérimentations de la littérature actuelle, au Québec comme à l'étranger.   

Ce projet fait suite au projet Biographie fictive d’écrivain et effets de transposition (CRSH, 2003-2006), par les mêmes chercheurs.

isle-planoconvex