Chercheure principale

  • Danielle Aubry (UQAM)

Financement

  • FRQSC, Établissement nouveau professeur-chercheur, 2005-2008

Rhétorique du genre et de la sérialité dans les dramatiques télévisuelles québécoises des premiers temps (1953-1960)

Ce groupe de recherche porte sur les dramatiques télévisuelles de langue française produites par Radio-Canada, la seule chaîne télévisuelle canadienne jusqu'en 1960. Pendant les huit premières années de son existence, la fiction télévisuelle évolue dans un espace institutionnel clos, relativement isolé par rapport aux pratiques télévisuelles d'ailleurs. Cette insularité a donné naissance à une narrativité qui repose largement sur des acquis littéraires et des techniques d'écriture mises au point préalablement au théâtre et à la radio. Cependant, les auteurs doivent également s'adapter à de nouveaux impératifs caractéristiques du médium émergent. C'est dans ce contexte que le groupe de recherche se donne comme objectif d'analyser un ensemble de téléromans des premiers temps en mettant en lumière les procédés d'écriture employés en fonction des particularités techniques et esthétiques du médium, des contraintes liées à la sérialisation ainsi que des conventions propres au texte dramatique et au genre. À partir des résultats de cette analyse préliminaire, il sera possible de déterminer, grâce à une étude comparative du corpus, quels procédés et genres ont dominé l'époque concernée et leurs liens résiduels avec la littérature, le théâtre et la radio. Jusqu'à ce jour, aucune étude ne s'est penchée sur un ensemble aussi important de séries télévisuelles selon une démarche théorique d'inspiration littéraire et non sociologique.

isle-planoconvex